Critiques

I/O La Gazette des Festivals

Rencontre du troisième type

Sans jamais nous dicter quoi penser, avec une bienveillance et une ouverture d’esprit sans bornes, « Post Humains » offre une plongée, parfois inquiétante, parfois hilarante, dans un futur pas si lointain où les fantasmes de science-fiction prennent vie.

Voir

POST HUMAINS: LES CYBORGS SONT PARMI NOUS

son spectacle, qui fait toujours dans la nuance et qui ne tourne jamais les coins ronds, ne confond pas enthousiasme avec jovialisme, cultivant sainement le doute et invitant son spectateur à faire de même. On en veut encore.

La Revue JEU

Quel avenir pour notre espèce?

Cette production est une véritable invitation à réfléchir sur la condition humaine, son évolution possible et même notre avenir en tant qu’espèce.

Le Devoir

«Post Humains» – Revus et corrigés

Menée par une artiste-citoyenne, l’enquête, diablement informative, nous fait entrer avec autant de sensibilité que d’esprit critique, avec autant d’humour que de rigueur, dans l’univers vaste et complexe de ceux qui estiment que la science et la machine peuvent et doivent améliorer le corps humain.

La Bible Urbaine

Larmes de métal

Post humains est à la fois une performance hors normes, un moment de théâtre d’une belle intelligence, et la démonstration qu’on peut aborder et vulgariser des sujets normalement difficiles lorsqu’on fait preuve d’une sensibilité aussi admirable.

Mon Théâtre

Post Humains crée ce lieu de rencontre privilégié où spectateurs et performeurs sont conjointement invités à participer à cette grande réflexion sur l’avenir de notre espèce.

Journal Métro

Cette semaine, Métro craque pour…

C’est toujours agréable d’aller au théâtre et de réfléchir. Dans ce domaine, on peut dire que Post Humains frappe dans le mille

Atuvu.ca

L’éthique et l’avenir

Troublant au point d’ébranler un temps notre conception du corps et de brouiller nos sens.

Le Délit

Un Iphone dans le cerveau ?

ils ont volontairement brouillé jusqu’à la fin la limite entre autobiographie et fiction, une formule plutôt bien réussie d’ailleurs.

Mazrou

Science-fiction et questions existentielles

Si la prémisse de Post Humains (la quête de Dominique) semble à priori simple, elle nous mène franchement loin dans la réflexion.