Post Humains – le spectacle

CRÉATION THÉÂTRALE DOCUMENTAIRE, AUTOFICTIONNELLE ET PERFORMATIVE OÙ TROIS COMÉDIENS ET UN JOURNALISTE EXPLORENT LE MOUVEMENT CYBORG ET TRANSHUMANISTE.

DE MONTRÉAL À BERLIN, EN PASSANT PAR LA SILICON VALLEY, POST HUMAINS TRANSPOSE SUR SCÈNE LE RÉCIT DE CINQ ANNÉES DE
RECHERCHE ET DE RENCONTRES AU COEUR DU MOUVEMENT CYBORG ET TRANSHUMANISTE ; UN UNIVERS REMPLI D’ESPOIR ET D’APPRÉHENSIONS QUI SOULÈVE UNE MYRIADE DE QUESTIONS ÉTHIQUES URGENTES ET UNIVERSELLES.

Schaubuehne am Lehniner Platz. F.I.N.D. 2019 Festival Internationale Neue Dramatik
Objectif 

La technologie évolue à une vitesse exponentielle. La pensée humaineet l’État ne sont visiblement pas en mesure de rattraper la vitesse de ces changements. La modification et/ou l’augmentation du corps humain au moyen des technologies soulèvent des questions éthiques capitales qui bouleversent notre conception de la nature humaine. Si ce thème peut paraître pour certains intimidant à première vue, Post Humains démystifie cette réflexion de société urgente en créant un espace de rencontre unique où spectateurs et performeurs sont conjointement confrontés aux espoirs, aux désirs, aux paradoxes et aux peurs qui nous incitent à repenser et à modifier la nature humaine. « Le théâtre est le médium tout indiqué pour d’aborder ces réflexions-là : pour moi, un questionnement éthique aussi crucial et vaste que celui-ci n’est possible que dans la rencontre. » Dominique Leclerc 

Forme et synopsis 

Atteinte d'une condition médicale contraignante, Dominique est dépendante de sept compagnies pharmaceutiques canadiennes qui produisent les outils désuets et très dispendieux dont elle a besoin pour survivre. Après 10 ans du même manège, elle se lance à la recherche d’alternatives ; une quête qui la mènera sur la route de cyborgs, de biohackers et de transhumanistes, des créateurs brouillant les pistes entre médecine curative et médecine d’amélioration.
Photo Marie-Andrée Lemire – Espace Libre
Du lecteur de glycémie à l’implant de la puce RFID faite maison et à l’upload du cerveau au Cloud, Dominique visite sur scène diverses utopies augmentatives pour tenter d’y mesurer ses limites, mais aussi celles de son partenaire de vie, Dennis, qui espère le meilleur pour elle. Dennis étant témoin privilégié de ses découvertes depuis 2014, Dominique documente l’évolution de sa réflexion qui passe de la crainte à une insensibilisation croissante. La présence de Dennis sur scène permet d’explorer les aléas d’un couple qui peine à s’entendre sur leurs limites respectives dans le présent, mais également dans leur projection de l’avenir. Arriverons-nous à nous entendre sur des « augmentations » communes ? Et si l’un de nous refusait d’accepter la mort de l’autre ? Jusqu’où irons-nous ? En parallèle au récit de Dominique et Dennis, Post Humains sonde les désirs et les limites du public. "Quelle partie de votre corps souhaiteriez-vous changer ou améliorer ?" "Êtes-vous cyborg ?" "Serez-vous en mesure d’accepter les conséquences du vieillissement dans la sérénité ?"
Photo Marie-Andrée Lemire – Espace Libre
Créée en étroite collaboration avec Édith Patenaude et Patrice Charbonneau-Brunelle, la construction dramaturgique et spatiale de Post Humains, a été pensée dans l’optique de préserver continuellement un lien avec le spectateur. La réflexion est constamment retournée au public afin qu’ils empruntent le même chemin que celui de Dominique et Dennis, ces derniers changeant perpétuellement d’opinion au cours de ces cinq années. Sur scène, Dominique et Dennis sont accompagnés par les comédiens Didier Lucien et Édith Paquet qui interprètent certains personnages croisés par le couple au cours de leur démarche. Quatrième mur brisé : projections et extraits audio engendrent une interaction avec le public. Suite au travail de réflexion et de cueillette d’information, l’équipe a voulu s’affranchir des conventions scéniques.
L’équipe du spectacle Post Humains
Une production de la compagnie Posthumains
Patrice Charbonneau-Brunelle
Dominique Leclerc
Idéation et texte 
Dominique Leclerc
Mise en scène
Édith Patenaude, Dominique Leclerc,
assistées de Patrice Charbonneau-Brunelle
Avec
Dennis Kastrup, Dominique Leclerc,
Didier Lucien et Édith Paquet
Vidéo
Push 1 Stop
Scénographie
Patrice Charbonneau-Brunelle
Éclairages
Cédric Delorme-Bouchard
Conception sonore
Gaël Lane Lépine
Conseils dramaturgiques (version 2019)
Mathieu Leroux
Régie
Claudie Gagnon
Marie-Claude D'Orazio
Direction technique
Maude St-Pierre
Gabriel Duquette
Direction administrative
Andrée-Anne Garneau
Comptabilité
Renée Hudon
Éditeur
L'instant même